Troisième maillot 2003-2004

Contrairement à d’autres équipes, notament anglaises, qui ont trois jeux de maillots inédits par saison, le Paris-SG utilise généralement un maillot de la saison précédente comme troisième maillot. Ce maillot a vocation à être utilisé quand ni le maillot à domicile ni le maillot de rechange ne sont compatibles avec les couleurs de l’équipe qui reçoit.

Fabricant: Nike
Nature: version pro (modèle hors commerce, réservé aux joueurs),  neuf avec étiquettes
Taille: XL
Flocage: aucun
Etat Général: 9/10, une petit trace

Le 2 août 2003, les spectateurs présents au Parc des Princes pour voir le premier match de la saison entre le Paris Saint-Germain et Bastia eurent la suprise de taille de voir les parisiens entrer sur la pelouse en arborant un superbe maillot blanc à bande latérale rouge et bleue. Cela rappela aux plus anciens le maillot utilisé à domicile tout au long des années 80, et tous de s’interreroger sur un éventuel retour du blanc comme couleur principale du Paris-SG…

PSG-Bastia

Il n’en sera finalement rien, et ce maillot, déjà utilisé à l’extérieur la saison précédente, sera conservé comme troisième maillot et porté comme tel à Metz ou Guingamp, pour éviter les confusions nées des manches rouges foncées du second maillot. Cette utilisation face aux corses au cours du match inaugural était en fait due à un problème de visibilité du sponsor sur les nouvelles tenues à domicile, non résolu à temps.

Il existe deux éléments permettant de différencier cette mouture 2003-04 de celle utilisée la saison précédente: le sponsor, Thomson, est légèrement plus grand et n’est plus en relief et, surtout, un nouveau logo du PSG fait son apparition: le cercle extérieur comprenant les mentions « Paris Saint-Germain » et « 1970 » jadis blanc est dorénavant bleu foncé.

Ce maillot a été porté, entre autres, par Heinze (en photo plus bas contre Bastia), Sorin, M’Bami, Fiorèse (en photo à Guingamp), Ljuboja (fêté par ses coéquipier après un but) ou Pauleta… Voir ce maillot porté dans la vidéo du résumé du match PSG – Bastia évoqué ci-dessus.

Cette saison là, le PSG finira dauphin de Lyon et se consolera avec la Coupe de France, remportée face à Châteauroux.

Les photos:

La vidéo:

Merci à Alain pour m’avoir remémoré l’épisode de PSG – Bastia, qui s’était perdu dans les méandres de ma mémoire!

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Maillots, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Troisième maillot 2003-2004

  1. Alain dit :

    Avant le développement d’Internet et l’apparition des streamings, j’avais coutume de suivre les matches du PSG via les multiplexs radios. Cette pratique comporte l’énorme inconvénient d’avoir à subir les hurlements des commentateurs, généralement pour narrer d’anodines situations (à déconseiller aux supporters sujets au stress), et l’immense avantage de travailler l’imagination de l’auditeur.

    Ainsi, à l’aide de petits indices distillés à longueur de retransmission, il était permis de « voir » le match « derrière ses yeux » à défaut d’y assister sous ses yeux. Par exemple, si le PSG encaissait un but à domicile et que l’envoyé spécial commentait « Le buteur va fêter l’ouverture du score avec ses supporters », il était facile d’imaginer que ce but avait été marqué côté Auteuil (les fans adverses se regroupant dans le coin du virage). Et je pouvais ensuite aider mes préférés par la pensée à égaliser côté Boulogne (à droite des enceintes de la radio :D).
    Avec la description des actions, il était également amusant de les imaginer et, le soir devant le résumé de Jour de foot ou le lendemain devant celui de Téléfoot, de les revivre comme elles s’étaient réellement déroulées. Et de conclure régulièrement : « Putain de commentateur ! Il m’a fait flippé pour rien ! Le ballon n’a jamais « frôlé le poteau » ! Il était 10 mètres à côté ! ».

    Concernant ce PSG-Bastia, je me souviens parfaitement avoir passé le match à voir dans mes enceintes les joueurs parisiens en Bleu-Blanc-Rouge-Blanc-Bleu. Plus tard devant les images télé, j’ai maudit le journaliste radio : « Tu ne pouvais pas dire qu’on jouait en blanc à domicile !? Il s’agissait tout de même d’une information ô combien importante ! » et avec un soupçon de mauvaise foi : « A cause de lui, on n’a pas gagné… ».

    Pour en revenir au sujet, ce maillot est un de mes préférés, le blanc est étincelant, la version de la saison précédente (avec l’ancien logo cerclé de blanc) fait d’ailleurs partie de ma toute petite collection.

    Avec mes félicitations pour la tienne et mes encouragements renouvelés pour ton blog.

    • maillotspsg dit :

      Bonsoir Alain,

      merci pour ce partage. C’est sûr qu’on a perdu tout ça, sans presque s’en rendre compte… J’ai l’impression que les ralentis sous cinq angles différent où l’on voit les brins d’herbe voler après un tacle et les palettes 3D pour le moindre Ajaccio-PSG ont toujours existé!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s